lundi 11 décembre 2017

Notre petit secret

Informations:
- Auteur: Roz Nay
- Édition: Hugo roman
- Genre: Thriller
- Pages: 271


Résumé:

Angela est interrogée par la police : la femme de son ex petit ami a disparu, et l'inspecteur Novak est persuadé qu'elle en sait davantage qu'elle ne veut bien le dire.
Alors, encouragée par Novak, Angela va raconter son histoire. Une histoire qui commence dix ans plus tôt, au lycée de Cove, dans le Vermont, par sa rencontre avec HP, en qui elle reconnaît son âme soeur. Mais le récit d'Angela va révéler un sombre écheveau de trahisons et de pulsions destructrices, au coeurs d'un troublant triangle amoureux.
Dans ce jeu du chat et de la souris qui s'installe dans la salle d'interrogatoire, où est le mensonge, où est la vérité? Angela a-t-elle tué Saskia par vengeance et dépit amoureux? A-t-elle été manipulée? Protège-t-elle quelqu'un? Qui sont les véritables psychopathes?
Et vous, si vous laissiez livre cours à vos pires intentions, qu'arriverait-il? Ne sommes-nous pas, tous, capables de tout?`


Mon avis:



J’ai voulu lire ce livre grâce à son résumé et surtout parce que je trouve que je ne lis pas assez de thrillers. Le pire dans tout cela, c’est que J’ADORE les thrillers. Le seul problème est que je ne me sens pas bien intérieurement tout le long de l’action, haha. J’ai l’impression que je dois me forcer à lire ce genre de livre, mais une fois le roman commencé, je ne lirais que de ce genre. Cependant, chaque fois, c’est à recommencer et je dois m’obliger à ouvrir un nouveau livre angoissant. 

Nous rentrons bien vite dans le vif du sujet. En fait, Angela est interrogée sur la disparition de la femme de son ex-petit ami. Rapidement, j’ai cru voir des ressemblances avec : la fille du train, mais ce n’est pas cela. Angela est interrogée, mais elle fait, plutôt, un monologue sur sa vie passée, sur son amour avec HP et tout ce qui l’entoure. L’inspecteur Novak réussit à faire parler la femme lors de cette entrevue, mais il ne se doutait pas qu’il était pour assister à l’histoire d’une vie blessée et perdue. 

Angela est depuis toujours amoureuse de son beau HP, elle croit qu’ils sont destinés à vivre un amour éternel. Ce n’est pas parce qu’il s’est marié avec Saskia qu’il ne l’aime plus. L’âme sœur revient toujours vers nous. 

Nous suivons la jeune femme dans son récit amoureux. Elle est bien déterminée à raconter son histoire. Nous démarrons avec le lycée jusqu’à aujourd’hui. 
Nous serions tentés de penser qu’elle aurait dû sortir HP de sa vie après qu’il ait marié Saskia, mais ce n’est pas cela qu’elle a fait. Elle est même devenue la marraine d’Olive, la fillette du couple. 

Je me demandais pourquoi elle était aussi obsédée par son ex-petit ami et si c’est elle qui était à l’origine de la disparition de la femme de ce dernier. Pourtant, Angela a un alibi, elle était auprès de mère et Freddy. 

Tout au long du roman, je ne savais plus où donner de la tête. Meurtre? Disparition? Vengeance? À un moment, j’ai même pensé que l’histoire était pour se retourner à la manière du film : les apparences. Je vous le dis, l’auteur sait nous mener en bateau et nous n’hésitons pas à le prendre. 

Ce roman est très noir et il fait réfléchir à la noirceur des humains. C’est un petit roman, mais il comporte assez d’éléments pour nous absorber complètement.

Je recommande fortement ce livre si vous aimez les huit clos et les atmosphères pesantes. 

Ma note: 8.5/10

Je tiens à remercier Hugo roman Québec pour l'envoi

dimanche 26 novembre 2017

Dans l'ombre de Stella

Informations:

- Auteur: Alexandra Sirowy
- Édition: Pkj
- Genre: Young adult / Thriller
- Pages: 394



Résumé:

Il y a onze ans, Jeanie et Stella sont parties jouer dans la forêt : seule Stella est revenue...
Aujourd'hui adolescente, elle aspire à passer un été doux et tranquille avec ses amis. Pourtant, la découverte d'un corps, dont la ressemblance avec Jeanie est troublante, va raviver des souvenirs enfouis depuis tant d'annéees. Stella va tout faire pour se remémorer et comprendre ce qui s'est passé lors de cette journée fatidique. 
Mais attention! affronter les monstres du passé n'est pas sans conséquences...


Mon avis:

J’avais vu ce roman sur les réseaux sociaux. La première fois que je l’ai vu, c’était sur Instagram. Plusieurs Français en parlaient. Je ne me suis pas attardé sur le résumé puisqu’il m’avait conquis avec la simple petite phrase au bas du roman. J’espérais avoir des frissons avec livre et c’est de cette façon que j’ai décidé de le lire. 

Nous retrouvons Stella, jeune adolescente comme les autres. Sauf qu’elle est quand même un peu différente vu qu’elle a vécu un énorme événement, il y a onze ans, et qu’elle n’en garde aucun souvenir. Malgré tout cela, elle tente d’avoir une vie normale auprès de sa meilleure amie. Elle fait partie des plus populaires et fréquente les plus beaux garçons. Tout semble être parti pour une superbe année de terminale. Cependant, lors de la soirée de commémoration de Jeanie, le frère de cette dernière fait son apparition. Elle n’est pas ravie puisqu’il ne cessait de l’accuser d’en savoir plus qu’elle le dit sur l’enlèvement de sa sœur. À peine ont-ils commencé à parler, qu’ils entendent des cris. Un corps a été retrouvé et il ressemble drôlement à celui de Jeanie. Avec ces derniers rebondissements, Stella décide de demander de l’aide à Sam, son ancien ami, pour enquêter sur cette histoire et pour retrouver la mémoire. Sa relation avec sa meilleure amie sera mise à rude épreuve, mais la jeune fille ne veut plus vivre avec la culpabilité qu’elle éprouve, d’avoir survécu.

Le roman danse sur 2 visions. Surnaturel ou meurtre?
Plus Stella fouille cette histoire de disparition, plus elle en apprend sur les contes surnaturels de sa ville. Dès le début, j’ai soupçonné une personne en particulier, mais j’avais complètement tort. J’ai été mélangé de début jusqu’à la fin. Je me suis mise à accuser tout le monde et parfois je me demandais si c’était vraiment un humain qui était la cause de cette histoire. 

J’ai bien apprécié le côté surnaturel de ce livre même si je crois qu’il y avait des moments où je commençais à avoir hâte qu’elle commence à se poser des questions sur les gens de sa ville.

J’ai vraiment aimé ce roman et j’ai été stupéfaite de lire la fin. Je ne m’attendais pas du tout à cela. 

Coup de cœur : Sam 💓💓💓💓💓. Je suis tombé sous le charme de ce jeune homme. C’est le type de copain parfait, mais pas de ceux que l’on retrouve dans le new adult. Ce n’est pas un bad boy au cœur tendre. Pour une fois, c’est un simple garçon attentionné, gentil, respectueux et sincère. 

Je vous conseille ce roman si vous souhaitez lire quelque chose de mystérieux. 

Ma note: 8/10

Je tiens à remercier Interforum Editis Canada pour l'envoi.



métamorphose tome 4

Informations:

- Auteur: Ericka Duflo

- Édition: Les malins
- Genre: Fantastique
- Pages: 360


Résumé:

Mon instinct me criait d'être prête.

Mon corps était figé, mais mes sens se mobilisèrent,
alertes. Comme je m'y attendais, ma vue se brouilla,
mon esprit se connecta ;a l'orage qui grondait. C'est 
a se moment-là que retentit une voix comme un murmure
sinistre dans l'atmosphère, résonnant de mille échos pour
délivrer LE message.

''La chasse est ouverte! ''


Mon avis:

Quand j’ai fini le tome 3, j’avais vraiment hâte de savoir la suite. Et quand j’ai vu le paquet contenant le tome 4, j’étais vraiment excitée et j’avais vraiment très hâte de le commencer. Je n’ai vraiment pas été déçu. Ericka Duflo sait comment nous tenir en haleine, autant dans les moments calmes que dans l’action.


Nous commençons l’histoire avec Senna qui continue son apprentissage à Arpia, l’île des harpies, en tant qu’aile. Les liens que la matriarche tisse autour de Senna commencent à se renforcer et quand cette dernière apprend une terrible vérité sur la mort de sa mère, cela fragilise la carapace de Senna. La matriarche va-t-elle enfin réussir à rallier sa brebis à sa cause? Ou si l’amour qui unit Senna à Ian est plus fort que cela? Depuis quelque temps, la jeune fille fait des drôles de rêves où elle se voit avec un homme autre que Ian et qui la fait vivre des sentiments contradictoires. Mais qui est ce bel inconnu qui obsède ses pensées?

Le bal de fin d’initiation arrive à grands pas et Senna va y vivre un événement qui va bouleverser sa vie à grande échelle. Sera-t-elle assez forte pour surmonter l’insurmontable? 

J’ai énormément aimé ce tome, malgré l’événement marquant de la première partie qui m’a fait rager au plus haut point. Je trouve qu’on en apprend beaucoup sur les pouvoirs des harpies et sur ceux des gardiens blancs. Je suis contente de constater que l’héroïne prend de l’assurance bien qu’elle reste un peu naïve à certains moments. J’ai beaucoup aimé voir qu’elle n’est pas seulement noire et qu’elle a hérité des gènes de son père. Les nouveaux personnages, dans la deuxième partie, m’ont étonné, mais j’ai aimé en apprendre plus sur eux. De plus, la grande romantique en moi a été contente du dénouement entre notre incube préféré et Senna. 



Par contre, développer un triangle amoureux à ce moment de l’histoire, alors qu’on approche du dénouement, me laisse perplexe. J’ai peur que les événements s’enchaînent trop vite et que le prochain tome me laisse sur ma faim. 


Cependant, je fais confiance à l’auteure pour nous pondre un merveilleux tome 5.



Ma note: 9/10

Je tiens à remercier les éditions Les malins pour l'envoi de ce quatrième tome.


Les sept signes tome 1 : l'embrasement

Informations:

- Auteur: Michael Adams
- Édition: ADA
- Genre: Dystopie
- Pages: 201



Résumé:

Voulez-vous être riche?
Voulez-vous être célèbre?
Voulez-vous voyager dans le monde entier?

Yasmin, Isabel, Andy, Dylan, JJ, Zander et Mila participent au mystérieux concours OSER et gagne tout cela et plus!

mais ils ne sont pas préparés à être emportés par les dangereux événement qui suivent. sept symboles mystérieux, constituant ''le premier signe'', prédisent une attaque explosive qui plonge un membre du groupe dans un combat désespéré pour la vie et jette un pays entier dans le chaos.

Effectuant une course contre la montre, les gagnants du concours OSER doivent se mesurer a un anonyme génie d'une force et d'une ambition terrifiantes afin de résoudre ''Le premier signe''.

Si vous pouviez être un héros, vous iriez jusqu'à OSER?

Sept jeunes, sept signes, sept jours, pour sauver le monde

Mon avis:

Quand j’ai vu la couverture du livre, il m’a tout de suite intéressé et je n’avais même pas encore lu le résumé. Au premier abord, une fois le résumé lu, j’ai été un peu déçu, car j’ai pensé à tort à un centième « Hunger game » ou « End game » où il faut résoudre une énigme et s’entre-tuer, mais j’ai été agréablement surprise quand j’ai commencé ma lecture. Si je n’avais pas été freiné, je l’aurais englouti en quelques heures, mais j’ai décidé de prendre mon temps et de savourer chaque page. Je l’ai fini aujourd’hui au travail et la fin m’a laissée sur ma faim. J’ai très hâte que le deuxième tome sorte en français.

Nous suivons l’histoire de 7 jeunes qui ont entre 14 et 16 ans. Ces derniers ont tous gagné au concours : OSER « observer, souhaiter, exécuter, réussir ». Les jeunes viennent d’un pays différent et ont des aptitudes qui leur sont propres. Ils viennent de gagner de merveilleux prix, mais aussi une lourde charge, car un mois plus tard, ils reçoivent, chacun, un signe qui cache une signification derrière et un compte à rebours qui ne présage rien de bon. Ce qu’ils ne savent pas c’est qu’à la fin du minuteur, un événement de grande envergure se passera chez un des gagnants et cela touchera la planète entière. Mais que signifiaient ces drôles de symboles? Avec les bonnes informations, auraient-ils pu prédire ce qui serait arrivé? De plus, qui leur envoie ces informations?

Comme j’ai écrit plus haut, j’ai adoré ma lecture. Une fois le premier signe arrivé à terme, l’action déboule et j’ai eu de la difficulté à reprendre mon souffle, car, chaque fois, un nouvel élément arrive et prend de l’ampleur.

J’aime beaucoup la plume de cet écrivain et la façon dont les chapitres sont faits, rendent l’histoire cohérente. 
Nous suivons 7 jeunes qui ne sont pas tous au même endroit. Dylan et Andy sont chez ce dernier à L.A.! Mila et Isabel sont ensemble, en Colombie. Les 3 autres chez eux. Nous suivons les 7, mais par intervalles. C’est pour cela que je crois qu’il est important que l’auteur amène une certaine cohérence dans ses écrits.

Pour finir, je recommande ce livre à tous ceux qui adorent le style post-apocalyptique/énigme/action. C’est un petit bijou qui se lit facilement et qui nous rend accro jusqu’à la dernière ligne.


Ma note: 9/10


Je tiens à remercier les éditions ADA pour l'envoi de ce roman.
                                 

vendredi 17 novembre 2017

The rain

Informations:

- Auteur: Virginia Bergin
- Édition: Bayard
- Genre: Post-apocalypse / Young adult
- Pages: 382


Résumé:

Une pluie mortelle s'abat sur la terre : l'humanité est menacée de disparition.
Ruby, 15 ans, part à la recherche de son père.

Je m'appelle Ruby Morris, et voici mon histoire. 
Si vous la lisez, vous avez énormément de chance d'être encore en vie.

Question : quand faut-il abandonner tout espoir?
a) Maintenant. Immédiatement. On est foutus.
b) Dans deux semaines, environ.
c) Jamais.
d) J'imagine qu'il pourrait y avoir un d), mais s'il existe, je ne l'ai pas encore trouvé...

Mon avis:

Lorsque j’ai vu cette sortie, je n’ai pas pu m’empêcher de le demander. C’est exactement mon genre de livre préféré. Tout ce qui est post-apocalypse et zombie sonne comme une douce chanson à mes oreilles. Bon... pas si doux, vous comprenez, je crois, haha. Je pense qu’il n’y a vraiment pas assez de romans de ce genre et j’espère qu’il y en aura beaucoup plus, un jour.

Nous commençons le roman au côté de Ruby. Jeune fille complètement normale. Elle a une gang d’amis et rêve d’une seule chose : embrasser le garçon qui la fait craquer. Il faut dire que ce n’est pas le meilleur des scénarios d’embrasser ce dernier dans le spa tout en se faisant interrompre de toute urgence. En quelques secondes, la vie de Ruby Morris passe d’un rêve absolu à la fin du monde. Croyez-moi lorsque je vous dis que c’est la fin du monde. Tout le monde semble en alerte à cause de la pluie et elle ne peut s’empêcher de suivre son copain jusqu’à l’hôpital. Par un concours de circonstances, elle retourne chez elle auprès de sa mère. Elle est rapidement mise en quarantaine pour éviter de contaminer les habitants de la maison. 
Si Ruby croit que cela est une grande épreuve, c’est qu’elle ne sait pas encore ce qui l’attend.

Avant même de commencer ce roman, je savais que j’étais pour l’aimer. Par contre, je m’attendais à lire un peu plus de scènes d’action. Si vous êtes du genre à aimer lorsqu’il y en a énormément dans un livre d’apocalypse, cela n’est pas pour vous. Cependant, si vous êtes capable de lire ce genre de roman même si le rythme n’est pas accéléré, je vous le conseille fortement. Malgré le fait qu’il n’y a pas d’énormes rebondissements, le rythme est soutenu et l’intrigue est captivante. 

J’ai passé par toutes les émotions lors de cette lecture. Par moment, j’étais triste au point de retenir mes larmes et à un moment j’avais envie de crier sur quelqu’un ou d’aller aider Ruby. 

J’ai adoré de tout mon cœur le beau-père de la jeune fille. Au début, je n’étais pas certaine de l’apprécier, mais plus j’avançais dans l’histoire et plus j’avais envie de l’avoir dans ma vie. On parle souvent de Bookboyfriend, mais cette situation, je dirais que c’est un bookstepfather, haha.

Ce que j’ai aimé du personnage principal c’est son côté « normal ». Elle est une adolescente des plus ordinaires avec ses qualités et ses défauts. Elle doit absolument réfléchir avant d’accomplir quoi que ce soit. Vous imaginez vous retrouver dans un monde où l’eau peut vous tuer? Vous ne pouvez plus utiliser l’eau du robinet ni vous baigner dans un lac. Vous ne devez pas sortir sous la pluie puisqu’elle est mortelle. Si vous en recevez une goutte, vous ne survivez pas plus de 3 heures. Comment faire pour trouver des ravitaillements lorsque les gens veulent s’entre-tuer pour la dernière couche de givre d’un congélateur de supermarché? Comment faire pour marcher à l’extérieur parmi la tonne de cadavres que vous avez arrêté de compter puisqu’il y en a trop? Comment vivre avec cette odeur qui plane à travers la ville entière?

Je pourrais vous en dire une panoplie sur ce roman, mais je préfère m’arrêter tout de suite. Pour quelle raison? C’est un coup de cœur et je préfère vous encourager à aller le chercher pour le découvrir par vous même. 

Ma note: 10/10

Je tiens à remercier Hachette Canada pour l'envoi de ce merveilleux coup de cœur.

Loup-Garousse - Au collège des malédictions

Informations:

- Auteur: Louis-Pier Sicard
- Édition: ADA
- Genre: Jeunesse
- Pages: 346



Résumé:

Tout débute avec un incendie dans la forêt. 
S'ensuit une exploration nocturne avec trois de mes amis...
La découverte de décombres, d'un livre si débordant de magie noire qu'on ne peut l'ouvrir qu'en portant des mitaines de four...
Un rituel, que nous n'aurions jamais dû faire...
Et cette malédiction, qui changera nos vies à tout jamais.


Mon avis:

En premier lieu, je voudrais vous annoncer que je suis officiellement partenaire avec les éditions ADA. Ce livre est donc le premier roman que je chronique en collaboration avec ces derniers. Je dois vous avouer que je suis très heureuse de ce partenariat puisque c’est la maison d’édition qui prend le plus de place dans mes bibliothèques. J’en ai autour de 150, oups, haha.


Lorsque j’ai dû choisir mes premières lectures pour eux, j’ai, tout de suite, eu envie de lire ce roman pour plusieurs raisons. Premièrement, c’était la première fois que je voyais une histoire centrée sur un « Loup-Garousse ». Deuxièmement, c’était dans le temps d’Halloween et je dois vous dire qu’il n’y a rien de mieux qu’une petite histoire mystérieuse de loup-garou pour ce temps de l’année.

Tout commence par un incendie dans la forêt directement à côté de l’école de Coralie. Bien vite, Coralie et son amie Annie veulent aller découvrir les mystères de cette forêt. Ils y trouvent Maringouin et Fred, qui sont aussi en exploration. Ils ont rapidement trouvé un livre de magie qui ne se laisse pas toucher et qui brûle quiconque essaye de le prendre. 
Malgré tout cela, ils n’hésitent pas à revenir, le lendemain, pour lire le contenu de ce livre. Ils ne réfléchissent pas du tout avant de réaliser un tour de magie noire. Malheureusement, ils regrettent rapidement cette action.

Pour être sincère, je vais vous dire à quoi m’a fait penser ce livre. Vous connaissez l’émission Chair de poule de R.L. Stine? Encore mieux, vous connaissez l’épisode où une jeune fille trouve un masque d’Halloween et décide de le mettre? Si vous ne connaissez pas, je suis désolée, haha. 
Bref, je me suis senti exactement comme dans cette émission et j’ai adoré cela. C’est une ambiance parfaite pour Halloween surtout lorsqu’on est un enfant des années 90, comme moi. Il est certain que ce roman est beaucoup plus destiné à la jeunesse et non à une femme de 26 ans, mais j’ai quand même apprécié ma lecture et j’ai été transporté dans l’imagination de l’auteur.

De plus, la lecture de ce livre se fait très rapidement. L’écriture est grosse et je lisais en moyenne 60 pages en 30 minutes. Dans tous les cas, j’ai vraiment hâte de me plonger dans le deuxième tome pour en savoir un peu plus sur ce monde fantastique.

Ma note: 8/10


Je tiens à remercier les éditions ADA pour ce premier partenariat.