jeudi 8 février 2018

Alfie Bloom et la sorcière de l'île du Démon

Informations:

- Auteur: Gabrielle Kent
- Édition: Michel Lafon
- Genre: Fantastique
- Pages: 276


Résumé:


Il est grand temps pour Alfie Bloom de voyager dans le passé pour débuter son apprentissage auprès d'Orin Hopcraft, le dernier des grands druides. Car la magie qu'il a en lui, plus indomptable que jamais, peut l'entraîner à tout instant vers son côté obscur... Mais alors que le garçon commence à peine à comprendre son pouvoir, une étrange créature de ténèbres attaque ses proches et plonge Orin dans un coma profond. Pour sauver ses amis, Alfie doit à tout prix trouver la seule personne à même de l'aider : la sorcière de l'île du Démon.


Mon avis:

Lorsque j’ai vu la sortie de ce troisième tome, j’étais folle de joie. J’avais tellement aimé les deux premiers tomes. Je ne sais pas pourquoi, mais cette histoire a un petit quelque chose d’extraordinaire.

Nous retrouvons Alfie Bloom et ses amis pour une nouvelle aventure. Dans ce tome, Alfie apprend de mieux en mieux à maitriser ses pouvoirs grâce à ses aller-retour dans le passé pour apprendre avec son mentor, le druide Orin Holpcraft. Quand Orin lui demande d’accélérer son apprentissage, Alfie est tout excité et avec l’accord de son père et des parents de ses amis, ils vont tous ensemble dans le passé. Par contre, tout ne se passe jamais comme prévu, car dans cette époque, il y a un être méchant et en quête de vengeance qui invoquera une chose effroyable issue des ténèbres pour tuer et reprendre la magie en Alfie et se l’approprier. Quand Orin se fait avoir par cette créature et tombe dans un coma entre la vie et la mort, seule une personne est en mesure de le réveiller; la sorcière de l’île du démon! Une quête se dessine à l’horizon. Vont-ils réussir à atteindre l’île et convaincre la sorcière de les aider avant que tout ne soit trop tard?


J’ai adoré ma lecture. J’ai dévoré ce tome en 2 jours et je l’aurais surement fini plus vite si les choses essentielles de la vie comme manger, dormir et travailler ne m’avaient pas ralenti. Ce que j’aime le plus des aventures d’Alfie et de ses amis, c’est la facilité à laquelle l’histoire nous plonge dans son univers. L’auteure réussit facilement à nous rendre accros. On veut toujours en savoir plus. Je suis vraiment triste que ça soit déjà fini. Trois tomes ce n’est pas assez! :(. 

Dans cette histoire, on apprend à connaitre davantage ses amis. Maddie contre toute attente est une excellente herboriste, contrairement à son frère, Robin, qui lui, éprouve de la difficulté avec les plantes et qui voit sa sœur d’un nouvel œil. Malgré tout, Robin pour sa part excelle dans les runes et les sorts de protection. Et, n’oublions pas Amy qui a un don assez particulier et terrifiant, elle réussit à voir la progression de la créature. Tous ensemble ils vont réussir à donner un bon coup de main à Alfie pendant leur progression vers l’île. Par contre, dans ce livre, notre protagoniste est très jaloux de ses amis et de leur facilité à assimiler ce que lui trouve difficile. 

Nous allons également apprendre une grande vérité sur Bryn qui, rappelons-nous, est un ami d’Orin et qui a sauvé la vie à Alfie dans le premier tome quand lui et Robin se sont retrouvés accidentellement dans le passé.

Encore une fois, il y a beaucoup de rebondissement et d’action dans ce dernier livre. Le combat final est extrêmement addictif et j’aime beaucoup la morale de l’histoire.

 Nous voyons, également, l’assurance d’Alfie envers ses pouvoirs augmenter de façon positive. Il sait que la magie est forte et puissante, mais elle ne doit pas être utilisée à mauvais escient.

 Pour finir, la fin de ce tome m’a laissée sur ma faim, j’aurais aimé avoir quelques pages de plus, mais dans l’ensemble tout est dit. Encore une fois, j’ai adoré ma lecture et je recommande chaudement ce livre à tous les amoureux de fantastique, de magie, d’entraide et d’amitié.

Ma note: 9.5/10


Je tiens à remercier Michel Lafon Canada pour l'envoi de ce troisième tome. 

jeudi 25 janvier 2018

Le plus beau des voeux

Informations:

- Auteur: Alyson Noël
- Édition: Michel Lafon
- Genre: Young adult
- Pages: 302


Résumé:


Les filles aiment les mecs cool... et Nick Dashaway n'entre pas exactement dans cette catégorie.

Lorsqu'il fait un voeu après le désastre qu'a été son audition pour le concours de chant de son collège, il ne croit pas une seule seconde que celui-ci peut se réaliser. Et pourtant... Du jour au lendemain il devient une véritable star : talentueux, riche et avec un sens de l'humour qui fait craquer toutes les filles. Ses rêves les plus fous sont enfin exaucés. Mais être populaire suffit-il vraiment à remplir une vie?


Mon avis:

J’ai décidé de lire ce roman pour plusieurs raisons. La première raison est pour sa couverture. J’adore tout ce qui semble avoir du brillant, des étincelles, des étoiles, etc. Ensuite, c’est pour le nom de l’auteure. J’ai souvent entendu parler d’Alyson Noël, mais je n’ai jamais lu l’un de ses livres. La troisième raison, c’est le sujet du livre. Ça me faisait drôlement penser à Freaky Friday ou 16 vœux et j’adore ce genre de film. 

Nous commençons l’histoire avec Nick qui rêve d’être populaire et célèbre comme son idole, Josh Frost. Quand il apprend que Josh va venir à son lycée pour un concours de chant, il en est tout excité et va s’inscrire. Il est l’avant-dernier à passer sur scène et après les performances des autres élèves, il est sûr de gagner, mais tout ne se passe pas comme il avait prévu et c’est un autre de ses camarades qui l’emporte. Anéanti, il revient chez lui avec un cadeau que son amie, Plum, lui a fait. Il fait le vœu que sa vie change et parfois les vœux se réalisent, mais une fois que ceci est fait, est-ce vraiment mieux? Est-ce que sa famille l’aime pour ce qu’il est ou pour ce qu’il représente? Et son meilleur ami Douglas, profite-t-il de lui pour son argent ou est-il vraiment son ami? Au début, la nouveauté est belle à prendre, mais quand tout est artificiel et que tout semble déjà écrit, est-ce si facile de vivre dedans?

Sincèrement, j’ai adoré ce livre puisque je suis une grande admiratrice de ce genre d’histoire. Par contre, je dois avouer que j’ai eu un peu peur quand j’ai commencé à le lire, car le concept de l’histoire a déjà été repris de nombreuses fois, autant en livre qu’en film. Le genre de loser qui devient populaire et qui regrette son ancienne vie quand tout ce qu’il aime change avec lui. Mais Alyson Noël arrive à nous entraîner dans l’univers de Nick d’une façon déconcertante. On commence à lire et sans s’en rendre compte, nous voilà déjà rendus à la moitié du roman.
Pour ce qui est des personnages, nous assistons à 2 facettes des mêmes personnages, celle avant et celle après le vœu. J’ai beaucoup aimé l’évolution de Nick, autant sa perception des choses que son attachement émotif à sa famille et son ami. Parmi les personnages secondaires, j’ai particulièrement aimé son amie Plum. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteure l’a changé dans l’après-vœu de Nick. Malgré le fait qu’on ne la voit pas beaucoup, elle est l’élément essentiel de l’histoire. 

En résumé, l’histoire est entraînante et les personnages sont intéressants à découvrir. L’ambiance du livre est à la fois relaxante et excitante à lire. La fin m’a un peu laissé sur ma faim, j’aurais aimé avoir plus de contenu, mais elle reste sublime.

Ma note: 8.5/10

Je tiens à remercier Michel Lafon Canada pour l'envoi et leur confiance!

Wonder

Informations:

- Auteur: R.J. Palacio
- Édition: Pocket jeunesse
- Genre: Young adult

- Pages: 408


Résumé:

Je m'appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire.

Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n'est jamais allé à l'école. Aujourd'hui, pour la première fois, ses parents l'envoient au collège... Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux?


Mon avis:


Je n’ai jamais su si j’avais vraiment envie de lire ce roman lors de sa première sortie. Cependant, comme j’ai dit sur Instagram, la venue du film m’a beaucoup incité à lire la réédition du roman. Je ne connaissais pas vraiment l’histoire avant de voir la bande-annonce de Wonder. Ce n’est pas la peine de vous dire que j’ai été charmée par ce que j’ai vu. 

Nous retrouvons August Pullman, un garçon qui n’est pas du tout comme les autres. Il est très proche de sa famille et de son chien, mais il n’a pas de réel ami. Surtout depuis que son meilleur ami est déménagé loin de chez lui. Auggie fait l’école à la maison depuis toujours auprès de sa mère, mais les choses sont sur le point de changer. Le jeune August interrompt une conversation entre ses parents et apprends qu’il devra commencer le collège d’ici peu. Il refuse catégoriquement de mettre les pieds dans cette école. 
Après réflexion, notre jeune héros décide d’accepter d’aller faire la visite d’entrée. La visite est comme il le craignait, mais décide quand même d’affronter ses peurs et d’intégrer la vie de collégien. Comme il s’y attentait, Auggie est bien vite le sujet principal de toutes les discussions. 
Ce livre est rempli de plusieurs sujets. De l’amitié, des ennemis, des guerres entre jeunes, l’acceptation de soi et d’intégration.

J’ai beaucoup aimé ce livre. Il est tout mignon et léger. Dès le début, je savais un peu ce qui allait se dérouler lors des chapitres, mais ce n’est pas bien grave. Dans ce genre de roman, je ne m’attends pas à de l’action ni à de gros rebondissements, je m’attends plus à une belle histoire avec une morale importante. 
August est un jeune garçon extrêmement attachant et il apprécie tous ceux qui l’entourent. Il a appris à ne plus faire attention au regard des autres lorsqu’il est dans un lieu public, mais cela ne l’empêche pas de se trouver laid et différent des autres. Son parcours à l’école est vraiment inspirant. Personnellement, je crois que je n’aurais pas pu être aussi forte et affronter, jour après jour, les regards méprisants des autres étudiants. 

Ce roman nous montre à quel point l’être humain peut être mesquin et désagréable. C’est sûr que dans cette situation nous faisons face à des enfants, mais je crois que certains n’ont pas d’excuses. En plus, certains parents avaient des comportements enfantins face à ce jeune garçon. 

Ce que j’ai beaucoup apprécié de ce roman, c’est la longueur des chapitres. Si tous les livres avaient des chapitres aussi courts, je crois que je pourrais lire 15 livres en 1 mois. Le deuxième point positif, c’est l’alternance des narrateurs. Nous pouvons voir la vision des choses de plusieurs personnages et j’ai aimé en apprendre un peu plus sur eux, par la même occasion.

Le seul point négatif c’est que ce n’est pas un coup de cœur. J’ai tellement vu d’avis positifs sur ce livre et de coups de cœur, que je m’attendais à l’aimer davantage.

Ma note: 8.5

Je tiens à remercier Interforum Editis Canada pour l'envoi de ce roman et pour leur confiance. 


le temps des magiciens

Informations:

- Auteur: Cressida cowell
- Édition: Hachette
- Genre: fantastique
- Pages: 393


Résumé:

Autrefois, il y avait la magie. Et la magie vivait dans une forets obscures. Et puis les guerriers ont débarqué.

Notre histoire a deux héros: un Magicien et une Guerrière. Le Magicien, Xar, n'a pas de magie, et il ferait tout pour en avoir. La Guerrière, Souhait, possède un objet magique, et elle ferait tout pour le garder.

Xar et Souhait ont toutes les raisons de se détester. Pourtant, ils vont devoir oublier leurs différences pour affronter une créature, endormie depuis la nuit des temps, qui est en train de s'éveiller...


Mon avis:

Quand j’ai vu ce roman sur le site des éditions Hachette, j’ai tout de suite eu envie de le lire. La couverture est sublime et le résumé m’a tout de suite interpellé. J’adore les histoires fantastiques avec de la magie et ce livre en contient une tonne.

Nous suivons l’histoire de 2 clans en guerre. Le clan des magiciens qui sont sur leur terre depuis des milliers d’années et des Guerriers, qui eux ont débarqué. Les guerriers ont pour horreur la magie et veulent par-dessus tout l’éradiquer et pour y arriver, ils ont la seule arme capable de battre la magie, le Fer. La magie n’a aucune emprise sur le fer. Pour commencer, les Guerriers ont combattu les sorciers jusqu’à leur extinction, mais personne ne pleura ces derniers puisque les sorciers avaient la plus mauvaise magie qui existe. L’histoire débute par la rencontre de Xar, jeune magicien sans magie et Souhait, une jeune fille guerrière, seulement de nom. Après un événement inattendu, les 2 vont devoir unir leurs forces pour combattre une créature que tout le monde croyait morte, les sorciers.

L’histoire a 2 partis, la première est la rencontre de Xar et Souhait d’une façon pas très banale et la deuxième est leur union pour une quête qui pourrait changer le cours de l’histoire. Je dirais que la première partie je l’ai trouvée assez longue. L’histoire ne m’a pas plu autant que je le croyais. Cependant, j’ai énormément aimé la deuxième partie, en particulier la fin, puisqu’on y apprend quelque chose qui nous donne envie de lire le deuxième tome. L’ambiance de l’histoire est, toutefois, géniale, j’aime beaucoup le côté obscur de ce livre sans pour autant faire trop peur. Cependant, je suis mitigée par les dessins dans ce roman. Je les trouve bien pensés pour les objets et les animaux, mais la qualité des dessins m’a déplu. Je ne vois pas le charisme de Xar et Souhait à travers les dessins et mon imagination n’est pas capable de traverser la barrière du dessin. 

Pour ce qui est des personnages, je les trouve bien pensés et j’adore l’évolution de ces derniers, du début à la fin. Comme quoi les préjugés peuvent être mis de côté quand une situation l’exige. Somme toute, à la fin, la perception qu’on se faisait d’une personne change complètement quand on lui accorde sa confiance.

Pour finir, j’ai beaucoup aimé la morale de l’histoire, l’humour enfantin présenté et le style d’écriture. J’avais entendu des blogueurs parler de ce roman et du côté enfantin et pour ma part je ne pense pas qu’il soit adapté pour un public trop jeune, car l’histoire et les dessins restent quand même glauques. Mais je le recommande pour les gens aimant le fantastique, la magie et l’amitié.

Ma note:  7.5/10 

Je tiens à remercier Hachette Canada pour l'envoi de ce roman et pour leur confiance.



Love en direct

Information:

- Auteur: Laurelin Paige &
  Sierra Simone
- Édition: Hugo roman
- Genre: New romance
- Pages: 396


Résumé:


Devi et Logan travaillent tous les deux dans l'industrie du porno. Logan en est une star majeure, c'est sa vie, il adore son métier et se donne à fond.
Devi est une jeune femme qui débute juste, mais a déjà quelques scènes importantes à son actif. Logan l'a remarquée dès le premier jour sur le plateau et a tout de suite fantasmé sur elle.
Ensemble, ils décident de créer une porno-réalité de dix épisodes dans laquelle ils se mettent en scène. Mais à ce jeu. ils tombent amoureux l'un de l'autre bien que l'amour réel n'ait pas sa place dans le porno.
Est-ce que Logan peut renoncer à ce métier qui l'a fait star pour avoir une relation engagée avec Devi? Est-ce que son ex-copine, Raven, acceptera cet amour?


Mon avis:

J’ai voulu lire ce roman dès sa sortie puisqu’il abordait un sujet qui est peu courant dans la littérature de romance. En effet, le sujet aborde deux acteurs de pornographie. Personne n’avait jamais imaginé qu’il pouvait y avoir un amour qui serait né dans un métier de ce genre. J’avais vraiment hâte de commencer ma lecture pour découvrir la tournure de cette histoire. Pour être sincère, j’étais un peu septique, mais maintenant j’ai changé d’opinion et je ne dis pas non à une autre histoire du genre.

Nous suivons l’histoire de Logan O'toole, grande vedette de la pornographie et Devi dare, jeune actrice qui commence dans le milieu. Tous deux ont une attirance l’un envers l’autre, mais la vie ne leur donne pas la chance de se rencontrer avant plusieurs années. Quand Logan veut créer un nouveau projet de télé-réalité porno, il pense tout de suite à la tourner avec Devi. Après plusieurs faux rendez-vous pour la série, Logan se rend à l’évidence, il est complètement amoureux de Devi, mais il a peur de lui dire, et ainsi briser la magie entre eux. Cependant, ce qu’il ne sait pas, c’est qu’elle aussi ressent les mêmes sentiments à son égard. Quand il décide, enfin, à lui dire, elle est folle de joie, mais ressent un malaise quand elle se rend compte qu’elle ne pourra jamais accepter qu’il couche avec d’autres femmes. 

Tout d’abord, chaque fois que je lis ce genre de lecture, j’ai toujours une petite appréhension. J’ai peur qu’il y ait trop de scène de sexe et que l’histoire ne soit pas assez mise a l’avant. Je suis le type de personne qui adore les grandes histoires d’amour et encore une fois j’ai adoré ma lecture. L’histoire est bien dosée et on s’attache très vite à Logan et Devi. Ça me stupéfait de voir que leur amour est aussi grand. ;)

Dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé ma lecture. Le style d’écriture est simple à lire, les personnages ne sont pas trop complexes et les émotions véhiculées sont réalistes et belles. Si vous êtes un amateur du new romance, vous aller adorer ce livre :)

Ma note: 9/10


Je tiens à remercier Hugo Roman Québec pour l'envoi de ce roman et pour leur confiance. 

Calendar girl - Novembre

Informations:

- Auteur: Audrey Carlan
- Édition: Hugo roman
- Genre: New romance
- Pages: 153


Résumé:

Thanksgiving arrive avec son lot de nouvelles. Wes a survécu à l'enfer et Mia et lui se sont retrouvés, plus amoureux que jamais. Son nouveau travail à Century Production envoie Mia à New York pour interviewer des stars, ce qui n'est pas compliqué puisqu'elle s'est fait, ces derniers mois, un nombre incroyable d'amis célèbre. Elle contacte Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop. Et enfin, Mia passe un dîner de Thanksgiving en famille, avec tout ceux qu'elle aime, même s'il y a toujours une place vide autour de la table... celle de son père.


Mon avis:


J’ai pris du retard avant de lire ce tome. En fait, je l’ai commencé en décembre et avec le temps des fêtes et une grosse bronchite, je n’ai pas eu le temps de le chroniquer. Ce tome-ci est celui que j’avais le plus hâte de lire, excluant le dernier tome. Mia semble commencer une nouvelle vie et c’est cela qui m’intéressait. 

Nous retrouvons Mia qui doit aller interviewer des célébrités pour son émission. Vu le nouveau réseau social de la jeune femme, cette mission sera facile pour elle. À son plus grand bonheur, Wes la suit partout où elle va. Tout est bien mis à part la jalousie de Wes. Mia n’est pas certaine d’aimer ce nouveau côté de l’homme qu’elle aime. De surprise en surprise, Mia sera entraînée vers un dénouement haut en émotions.

Le tome du mois de novembre est très doux et tranquille. Il y a quelques petits événements mignons et l’amour est au rendez-vous. Pourtant, l’événement que j’attends ne s’est toujours pas produit. 
Malheureusement, ce tome ne fut pas un succès pour moi. J’ai trouvé l’histoire un peu... molle. Je m’attends à un peu plus et, finalement, l’histoire était prévisible en tous points. De plus, j’avais deviné la fin dès les premières pages. 

Je ne dis pas que ce tome est mauvais. Bien sûr que non puisque ça reste Calendar girl. L’auteur écrit toujours aussi bien et décrit encore bien les émotions, mais ce tome fut redondant pour moi. 

Je crois, toutefois, que le mois de novembre est nécessaire pour la lecture de ces 12 mois. 

Ma note: 6/10

Je tiens à remercier Hugo roman Québec pour l'envoi et leur confiance.