mardi 17 avril 2018

Les étoiles de Noss Head - Vertige

Informations:

- Auteur: Sophie Jomain
- Édition: Québec loisirs / pygmalion
- Genre: Fantastique/ young adult
- Pages: 315

Résumé:

Hannah, presque 18 ans, enrage de passer l'été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Puis, elle rencontre Leith, un jeune homme bâti comme un roc. Malgré sa nature, elle s'attache à lui...


Mon avis:

J’entends parler de ce roman depuis tellement d’années. Vous savez, c’est ce genre de roman qu’on a envie de lire, mais qui reste dans notre « wishlist » beaucoup trop longtemps. J’ai l’impression d’avoir retardé cette lecture depuis trop longtemps. C’est pour cela que j’ai sauté sur l’occasion de le lire quand je l’ai vu dans les nouveautés de Québec Loisirs. De plus, j’apprenais que c’était une version illustrée. C’est, donc, ma première expérience de lecture dans ce type de format.

En commençant ma lecture, j’ai cru lire une pâle réplique de Twilight. Je voyais venir l’histoire de guerre de Loup-garou contre Vampire à 100 milles à l’heure. J’ai, tout de même, décidé de continuer ma lecture. HEUREUSEMENT!!! 

Nous retrouvons Hannah, 17 ans, qui souhaite absolument rester à Paris pour les vacances. Cependant, elle ne peut pas décider et doit suivre ses parents à Wick pour être auprès de sa grand-mère, Elaine. Elle pense que ce sera un été très long et espère qu’il passera rapidement. Pourtant, dès le début, elle croise le chemin de Davis, le frère d’une amie, et elle fait, ensuite, la rencontre de Leith. L’été commence plutôt bien. Hannah est rapidement sous le charme de Leith et ne pense qu’à lui. Elle le trouve beau, charmant et, surtout, mystérieux. Bien vite, elle comprendra le mystère qui se cache derrière lui.

J’ai complètement adoré ma lecture. Je ne m’attendais pas à aimer autant, surtout qu’au début de ma lecture, j’avais peur qu’il y ait trop de ressemblance avec Twilight. Pourtant, ce n’est pas du tout le cas lorsque nous avançons dans l’histoire. 
Je me suis, tout d’abord, attachée à notre héroïne, qui est toute mignonne. Elle est un peu naïve, mais c’est dû à son âge.
Ensuite, je me suis attachée à Leith, mais pas de la même manière. Il est d’une beauté irrésistible, des yeux verts comme jamais, une attention particulière et il est protecteur. Je ne sais pas pour vous, mais moi je trouve cela très attirant, haha.

De plus, les personnages secondaires ont tous un petit quelque chose de craquant. Je dois dire que Bonnie, la tante de Leith, est un de mes personnages secondaires préférés. Elle est douce, généreuse et tellement compréhensive. Je l’imagine comme une grand-mère, mais dans une version plus jeune. 

Pour ce qui est de l’ambiance, elle est magnifique. J’ai eu l’impression de voyager en Écosse grâce aux écrits de l’auteur. Je n’ai pas vu les paysages, mais ils semblent extraordinaires. Chaque endroit visité par Hannah donne envie d’y aller que ce soit un Pub ou la boutique de Gwen, une nouvelle amie. 

Finalement, j’avais un peu peur de commencer ma lecture vu le format du livre, mais ce fut très agréable. C’est certain qu’il est un peu lourd, mais il suffit de changer sa position de lecture habituelle. En plus, les pages glacées sont agréables à toucher toutes au long. 

Pour finir, les images sont très jolies et elles nous aident à nous ancrer dans l’histoire.

Petit plus : je ne comprendrai jamais la raison pour laquelle Hannah prend sa douche aussi souvent, lors du premier tome. Je dis cela comme ça, mais il est certain qu’elle est très propre, haha.

Ma note: 10/10

Je tiens à remercier Québec Loisirs pour l'envoi de ce coup de coeur. 
                                  
Cliquez ici pour vous procurer ce tome 1, et peut-être même le tome 2 :) 

lundi 16 avril 2018

Éclats d'âme tome 1

Informations:

- Auteur: Yuhki Kamatani
- Édition: Akata
- Genre: Manga
- Pages: ...



Résumé:

Deux jours avant les vacances d'été...je crois que je suis mort.

C'est ce qu'a pensé Tasuku le jour où un de ses camarades de classe lui a piqué son smartphone, alors qu'il était en train de regarder une vidéo porno gay dessus. La rumeur s'est répandue comme une traînée de poudre. Tasuku pense alors à se suicider, ne pouvant supporter cette réalité dont il n'avait pas encore complètement conscience lui-même, mais craignant aussi le regard de la société. Pourtant alors qu'il s'apprête à sauter dans le vide, il aperçoit, au loin, une mystérieuse silhouette de jeune femme qui le devance et... saute dans le vide?!


Mon avis:

Depuis peu, j’ai décidé de lire un peu plus de manga. Je ne dis pas que j’en lirai 20 par mois, mais j’ai envie d’en lire un peu. Tout d’abord, j’ai commencé par les cinq premiers tomes d’Orange et j’ai ensuite regardé les nouveautés qui m’intéressaient. J’ai, tout de suite, été attirée par celui-ci puisqu’il parle d’un sujet que j’aime bien. Je ne vous ai pas mis le résumé complet, mais il s’agit d’un manga LGBT. J’avais énormément envie d’en apprendre plus. 

Le manga débute rapidement avec la révélation-choc. Tasuku visionne des pornos gay et quelqu’un l’a découvert. Bien vite, le personnage principal tente de se défendre en disant que c’est son frère qui lui a fait une blague et qu’il n’est pas du tout gay. Malgré tout, plusieurs camarades de classe lui lancent des répliques blessantes et Tasuku ne sait pas comment il s’en sortira. Il décide de mettre fin à ses jours en se laissant tomber dans le vide. Par contre, il ne s’attendait pas à voir une jeune femme le faire avant lui. Surpris et paniqué, il se dirige vers l’endroit où la jeune femme était et apprends qu’elle est toujours en vie. Par la même occasion, il découvre un lieu de discussion qui lui tendra la main pour lui donner espoir. 

J’ai bien aimé ma lecture même si j’ai l’impression que ce manga n’était pas assez long. J’en aurais pris une vingtaine de pages en plus. Le sujet est extrêmement réel et nous aide à mieux comprendre les gens qui découvrent leur orientation sexuelle. De plus, le personnage principal est très touchant et nous arrivons à éprouver de la compassion pour lui en seulement quelques pages. 
Ses nouvelles amitiés sont différentes de ce qu’il avait avant, mais l’aident à avancer et à mieux se comprendre. 

J’ai ressenti beaucoup de colère envers les jeunes qui l’insultait à l’école. Je ne comprendrai jamais l’homophobie, dans ce monde. Je me demande toujours pourquoi certaines personnes se permettent de juger les autres sur une situation aussi banale. J’ai bien hâte de connaître la suite par rapport à cela.

J’ai encore plus hâte d’en apprendre un peu plus sur l’hôte, celle qui les accueille chez elle. Elle est mystérieuse et discrète. Elle dit toujours à Tasuku de se confier, mais dit qu’elle ne l’écoutera pas. J’ai l’impression que nous aurons droit à une belle morale sur cela. 

Finalement, c’était un premier tome qui nous introduisait bien à l’histoire et j’attends la sortie du tome 2 avec impatience. 

Ma note: 9/10

Je remercie Martine d'Interforum editis Canada pour l'envoi.



Shades of magic

Informations:

- Auteur: V.E.Schwab
- Édition: Lumen
- Genre: Dystopie
- Pages: 505


Résumé: 

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d'un monde à l'autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le coeur et l'âme. Le nôtre est gris, sans magie d'aucune sorte. Celui de Kell, rouge - on y respire le merveilleux à chaque bouffée d'air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu'on s'y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l'a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s'y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.


Mon avis:

J’avais été découragée de lire ce livre à cause de sa grosseur. Cependant, après plusieurs bons avis, je n’ai pas hésité à m’y lancer, surtout que le tome 2 sortait sous peu. Il faut dire que je suis dans un « mood » de roman fantastique, de dystopie, de magie et de créatures surnaturelles. Ce livre était donc parfait pour moi.
L’épaisseur du livre m’a un peu découragé, mais j’ai quand même réussi à le lire. Heureusement!!

Tout d’abord, nous retrouvons Kell qui est l’un des derniers Antari qui existent. Un Antari est une personne qui contrôle la magie de sang et qui est une personne très respectée. Comme je disais, nous retrouvons Kell qui travaille pour la couronne du Londres rouge. Dans ce monde, il existe quatre Londres; le rouge, le gris, le blanc et le noir. Chaque endroit est complètement différent de l’autre et plus personne ne peut passer d’un Londres à l’autre, sauf les Antari. Il passe de son monde à l’autre pour faire plusieurs missions ou pour livrer des lettres aux autres couronnes. Son destin est mystérieusement lié à celui de Delilah Bard lorsque cette dernière lui vole quelque chose de très précieux. Ces deux personnages ne savent pas à quoi ils feront face avec cet objet. 

Je dois dire que j’ai été un peu déçu de ce roman. Premièrement, j’avais entendu tellement de bons avis que je m’attendais à quelque chose d’extraordinaire. Je ne dis pas que je n’ai pas aimé ce roman, c’est simplement que j’en attendais beaucoup trop. 

De plus, l’histoire prend une éternité avant de se mettre en place. Je suis contente d’avoir persévéré lors de ma lecture et de ne pas avoir abandonné. Il y a énormément d’explications lors des 150 premières pages et l’univers est très complexe. Donc je vous conseille de lire ce roman lorsque vous aurez la tête vide et que vous serez bien éveillé. Il y a plusieurs moments où j’arrêtais ma lecture pour me remettre les idées en place et savoir où j’en étais. 

Pour ce qui est du positif, j’ai vraiment aimé les personnages principaux, mais principalement Lila. Elle est tellement forte mentalement. Elle s’obstine à paraître de glace et montrer qu’elle peut tout faire, mais à l’intérieur c’est autre chose. Elle n’a pas eu une vie facile et tente par tous les moyens de réaliser son rêve. Cette jeune femme a une force d’esprit que j’aimerais vraiment avoir. Elle fonce droit devant et ne se décourage jamais. 

Sinon, l’univers est complètement fou, il est fantastique et complexe, mais surtout attrayant. L’univers à lui seul nous tient en haleine tout au long de la lecture. Les différents Londres sont décrits parfaitement, au point où nous avons l’impression d’y être allés. Malgré quelques détails prévisibles (selon moi), je trouve que ce roman est une excellente lecture et c’est de loin le meilleur univers littéraire que j’ai lu depuis longtemps.


Ma note: 8/10

Je tiens à remercier Interforum editis Canada pour l'envoi!



dimanche 8 avril 2018

Auggie et moi

Informations:

- Auteur: R.J Palacio
- Édition: Pocket Jeunesse
- Genre: Young adult
- Pages: 349


Résumé:

Auggie n'est pas un garçon comme les autres, et son arrivée au collège va bouleverser la vie de ceux qui l'entourent.

Julian, le petit dur de l'école ; Christopher, son ami d'enfance; Charlotte, sa camarade de classe, nous emportent chacun dans leur propre récit pour nous révéler comment Auggie a changé leur vision du monde à jamais...

Mon avis:

Je n’ai pas hésité à lire ce roman lorsque j’ai vu sa sortie au Québec. J’ai bien aimé l’histoire d’Auggie et j’avais énormément envie de connaître la suite ou d’en apprendre un peu plus sur d’autres personnages. Julian est un petit monstre à mes yeux, mais je voulais comprendre pourquoi. Christopher n’est pas présent dans le tome original, mais je voulais en savoir plus sur lui, ainsi que son amitié avec Auggie. Pour ce qui est de Charlotte, je ne me posais pas de questions et je me demandais franchement pourquoi elle était nommée sur cette couverture. Cela ne m’a pas empêché d’avoir hâte de la connaître un peu.

L’histoire décrit l’histoire de trois personnages que nous retrouvons dans Wonder. Le tout premier que j’avais envie d’en savoir plus est Julian. C’est un des personnages secondaires que j’avais le moins aimés dans Wonder, mais je savais qu’il y avait anguille sous roche. Vu de l’extérieur, Julian est mesquin, narcissique et méchant, mais finalement il a surtout peur. À cet âge, je crois que c’est un mécanisme de défense qu’il utilise. L’auteur nous permet de mieux comprendre son personnage et j’ai réussi à avoir un peu de compassion pour lui même si ses actes sont impardonnables. 

L’histoire de Christopher est complètement différente. Ce dernier était le meilleur ami de Wonder avant qu’il déménage. Il adore le personnage principal, mais espère pouvoir se faire une vie à lui. Il ignore les appels et essais d’avoir sa propre identité. Parfois, il faut un moment marquant pour réfléchir à ses actes. Après quelques événements bouleversants dans sa vie, Christopher commencera à repenser à la place qu’Auggie avait dans sa vie. 

L’histoire de Charlotte est simple et pas nécessairement reliée à Auggie. Elle est une petite fille parfaite qui veut plaire à tout le monde. Elle tente par tous les moyens de renouer avec une ancienne amie même si elle échoue. Nous la suivons lorsqu’elle organise un événement avec Sumer et une autre élève et lors de moments ordinaires. Je dois avouer que ce n’est pas ma partie préférée. Je ne m’attendais pas à quelque chose d’exceptionnel et, effectivement, ce ne l’était pas. J’aurais préféré voir la vision de la mère d’Auggie, de Sumer ou du directeur.

Finalement, ce fut une belle lecture, comme avec Wonder. Je me suis surprise à avoir l’impression de faire partie du roman. J’ai beaucoup aimé la partie de Julian. Un peu moins celle de Christopher. Pas énormément celle de Charlotte. En somme, j’ai, tout de même, apprécié ma lecture et encore une fois j’ai trouvé l’histoire très réaliste et crédible. 

Ma note: 7/10

Je tiens à remercier Interforum editis Canada pour l'envoi.


Hex in the city Épisode 1 : L'éventreur de San Francisco

Informations:

- Auteur: Dorian Lake
- Édition: Noir d'Absinthe
- Genre: bit-lit
- Pages: 147


Résumé:

Un tueur en série sévit à San Francisco. Rien ne l'inquiète : ni la loi, ni les remords. Malheureusement pour lui, Taylor, une sorcière au passé trouble et au caractère de feu, décide de s'en mêler...


Mon avis:

J’ai été contactée par l’auteur pour faire la lecture de ce livre. Après avoir lu le résumé, je n’ai pas hésité à dire oui, et puis la couverture est complètement sublime. 

Nous retrouvons Taylor, une jeune femme qui cherche toujours un sujet chaud pour en faire une chronique sur son blogue. Le moment est parfait lorsqu’une amie lui parle d’un tueur en série qui tue dans San Francisco. Ce tueur n’a pas été révélé au grand public par les policiers, et Taylor croit que c’est sa chance pour avoir un sujet très intéressant. Par contre, son travail n’est pas apprécié de tous. 

J’ai beaucoup aimé le personnage principal. Elle est introvertie et extravertie à la fois. Ce qui me fait drôlement penser à moi. J’aime aussi son cran, elle fonce tête baissée lorsqu’elle a une idée en tête. 

Ma lecture fut très rapide, en fait, j’ai lu un chapitre avant de dormir et j’ai lu le reste le lendemain. L’écriture de l’auteur est très fluide, l’histoire est prenante et il faut dire que le livre comporte seulement 147 pages. 

Cependant, j’aurais aimé que le livre soit plus long pour permettre au déroulement d’être moins rapide et d’en apprendre un peu plus sur les personnages. C’est mon point négatif de ce roman, puisqu’il y a beaucoup de personnages qui sont reliés entre eux et je dois avouer que j’étais très perdue au début. De plus, il y a peu de référence à son côté sorcière, j’imagine qu’il sera plus présent dans les futurs tomes :) 


Par contre, j’ai beaucoup aimé l’action. Je crois que j’ai à peine respiré lorsqu’elle est arrivée et j’adorais l’ambiance de suspense qu’on y trouvait.

Je reste intrigué par l’histoire de vampire qui se déroule en parallèle de cette histoire et je me demande où cela peut mener.

Ma note: 7,75/10


Je tiens à remercier Dorian Lake de sa confiance pour la lecture de son roman.

Orange tome 3,4 & 5

Informations:

- Auteur: Ichigo Takano
- Édition: Akata
- Genre: Manga
- Pages: ...


Résumé:

Suite à l'incroyable révélation que Suwa lui a faite, Naho est troublée.
Car si elle a conscience qu'elle ne peut répondre aux sentiments de son ami, elle sait aussi désormais qu'il sera son meilleur allié pour changer le futur de Kakeru.
Mais a-t-elle seulement le droit d'abuser de la gentillesse de Suwa, alors que son amour pour kakeru pourrait bien être sur le point de se concrétiser?


Mon avis:

Ce troisième article sur le manga Orange sera seulement sur mon appréciation globale. 

Tout d’abord, je suis très contente d’avoir écouté plusieurs personnes et m’être lancée dans cette histoire. Je ne m’attendais pas, du tout, à avoir un coup de cœur pour un manga. 
Il faut savoir que mon mari a une collection impressionnante de ce type de lecture, mais je n’ai jamais été attirée par l’un d’eux.

J’ai été agréablement surprise par l’histoire et les personnages. Ils sont tous authentiques et attachants. Je dois avouer que j’ai été énormément touchée par Kakeru. Il semble si brisé suite au décès de sa mère, il est impossible de ne pas avoir l’envie de sauver, à notre tour, ce personnage. Tout au long, les autres personnages tentent de sauver Kakeru et nous avons l’espoir qu’ils y arrivent. 

J’ai adoré ma lecture et ce n’est pas seulement puisque les personnages sont attachants. Je dirais qu’ils sont tous très drôles chacun à leur façon. Je ne vous cacherai pas que j’aurais aimé avoir des amis comme eux lors de mes études, étant plus jeune. 

J’ai l’impression que l’auteur a essayé de passer plusieurs messages, mais celui que je retiens est de vivre au jour le jour, de ne jamais hésiter et de foncer tout droit. Je crois qu’il veut nous faire passer le message; que nous devons agir de façon à ne jamais avoir de regret! 

À ce jour, je n’ai qu’une seule envie : lire le tome 6!

Ma note: 10/10

Je tiens à dire un énorme merci à Interforum editis Canada pour l'envoi de ce coffret.