dimanche 13 août 2017

Calendar girl - Août

Informations:

- Auteur: Audrey Carlan
- Édition: Hugo roman
- Genre: New romance
- Pages: 153



Résumé:

C'est au Texas que Mia se retrouve, auprès d'un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la soeur de Maxwell, dont ce dernier n'a jamais entendu parler et qui répond au nom de ... Mia Saunders. Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette soeur, ou il perdra son empire au profit d'un groupe d'investisseurs peu scrupuleux. Un mois riche en rebondissement étonnants.



Mon avis:


Chaque mois, l’histoire se répète. J’attends avec impatience l’arrivée du prochain tome et une fois que je le reçois, je finis ma lecture en cours et j’enchaîne immédiatement avec le tome du mois. Le seul problème est que je le lis en à peine 36 heures. L’histoire va beaucoup trop vite, haha.

Nous retrouvons Mia qui doit quitter pour le Texas même si son cœur veut rester auprès de Wes. Cependant, la jeune femme veut absolument aller vers sa nouvelle destination puisqu’elle veut rembourser, elle-même, les dettes de son père. La voilà donc, maintenant, au Texas. À peine est-elle sortie de l’aéroport qu’elle se fait accoster par un homme géant. Elle comprend bien vite qu’il est le grand Maxwell Cunningham. Il est extrêmement content de la rencontrer et même un peu trop. Mia est énormément soulagée de savoir qu’il a une femme, une fillette et un bébé à naître. Par contre, son séjour s’annonce très bizarre puisqu’ils semblent cacher quelque chose et que par moment, l’ambiance est tout sauf normale. 

Je ne sais pas trop quoi dire à propos de ce tome. J’ai adoré celui du mois d’août, et pourtant, il y a beaucoup de choses qui pourraient laisser croire que je n’ai pas aimé. J’ai été angoissé pour une bonne partie du livre puisque je sentais qu’il y avait quelque chose de louche. De plus, Wes semblait paniqué par ce que Mia lui racontait sur son séjour. Je me posais un million de questions sans avoir de réponses et même si nous finissons par savoir la vérité, cela reste quand même un long moment stressant.

J’ai beaucoup apprécié les personnages de ce mois-ci. Mis à part le fait qu’ils cachent un lourd secret. Max est un homme très sensible et il accorde énormément d’importance à sa famille. Son entreprise ne vaut rien s’il ne peut avoir de famille auprès de lui. Sa petite fille est sa princesse et il est tellement heureux d’avoir un fils à naître.

Sa femme Cyndi, quant à elle, est une très grande douceur et elle est la parfaite femme au foyer. Elle s’assure que son mari ne manque de rien et elle rayonne de bonté. Je dois dire qu’au début, je pensais qu’elle était une femme un peu trop dominée, mais ce n’est pas du tout cela. 

Pour finir, ce tome-ci prend un tout autre chemin et commence à être différent des précédents. Nous avons plusieurs révélations qui sont choquantes et même tristes. Nous savons que Mia ne sera plus jamais la même. Et par pitié, n’allez pas lire le résumé du mois de septembre avant de lire le mois d’août, haha. J’ai eu le malheur de faire ça et je m’attendais au pire, lors de ma lecture.

Ma note: 8/10

Je tiens à remercier les éditions Hugo Roman pour l'envoi du mois d'août :) 


samedi 12 août 2017

Enchantement - Atlantide


Informations

- Auteur: Evelyne Contant
- Édition: Auto-édition
- Genre: Fantastique
- Pages: 391



Résumé:


J'ai rêvé d'une île immense perdue au milieu de l'océan. Une île légendaire où tout semble possible, tout sauf lui dire la vérité.
Black, mon destin m'empêche de te révéler ma véritable identité, je dois donc arriver à trouver la Table d'émeraude pour qu'enfin nous soyons réunis. Pour que les magiques et les humains puissent vivre en harmonie, ou du moins pour empêcher cette guerre qui prend forme à l'horizon.
Avec mon équipe, nous allons nous rendre en Atlantide pour découvrir le premier indice de notre quête. Je suis confiante que mes amis sauront m'appuyer dans cette mission incroyable! Atlantide ! Vous imaginez?

Alors, serez vous de l'aventure?


Mon avis:


Je ne sais pas pourquoi j’ai lu ce livre, aussi en retard que cela. En fait, je sais que j’ai eu beaucoup de difficultés à lire depuis un long moment. Chaque fois que je décidais de lire ce roman, je le refermais par peur de « botcher » ma lecture. Le point positif est que je n’aurai pas à attendre longtemps avant la sortie du tome 3.
Pour ceux qui n’ont pas lu le tome 1, je vous conseille fortement de ne pas lire cet article.

Nous retrouvons, une fois de plus, Lou qui s’apprête à partir en mission avec son équipe. Cela fait maintenant 1 semaine qu’elle n’a pas vue Black et son équipe peine à découvrir plus d’informations sur la table d’émeraude. Furieuse contre Black, qui a disparu, et envieuse de revoir son monde humain, Lou décide d’amener toute son équipe prendre un peu l’air. Bizarrement, Black décidera de refaire surface ce soir-là. Malgré un imprévu de taille, Lou sera en mesure de partir pour l’Atlantide. Tout d’abord, elle et son équipe devront être présentables pour s’y présenter. C’est de cette façon, qu’elle découvrira que le monde des magiques est beaucoup plus grand et spectaculaire qu’elle y croyait.

J’ai complètement adoré ce deuxième tome. L’univers dans lequel l’auteure nous plonge est tout à fait incroyable. Au début, Lou, Flicka et Éloï doivent trouver leur robe pour l’Atlantide, et je dois vous dire que j’ai eu l’impression de voir chaque détail de la robe. J’ai réussi à trouver celle-ci magnifique même si je ne l’avais pas vu. Les aspects mythologiques m’ont absolument plus. Je ne suis pas une fanatique de cette partie de l’histoire, mais c’est tellement bien expliqué, qu’on ne peut pas faire autre chose qu’adoré. Et puis, que dire de l’Atlantide? Les couleurs, l’ambiance, le luxe et toutes les choses qui sont à leur portée font totalement rêver. Chaque chapitre est plus captivant que le précédent et nous emporte dans un univers magnifique. 

J’ai adoré retrouver Lou et Black, mais j’ai aussi aimé découvrir de nouveaux personnages, ainsi qu’apprendre à connaître des personnages déjà présents. Par exemple, Pyros est pour moi une très belle découverte. Il semble rigide, méchant et mécontent d’être dans l’équipe de Lou, mais ce n’est pas totalement ça. Nous apprenons à le connaître un peu plus et j’ai bien aimé. 

Pour finir, je dois dire que ce roman pourrait faire des centaines de pages de plus et je ne m’en lasserais pas. C’est le genre de roman qu’on ne veut pas délaisser et qui se lit tellement bien. Chaque détail semble recherché et tout semble cohérent même si nous n’avons pas la preuve qu’il y a un monde de magiques. Je vous le conseille énormément et si vous êtes dans le monde de l’édition, je tiens à vous dire que ce roman mérite d’être connu par tous :) 

Avis de monsieur:

J’ai juste un mot à dire : magnifique! J’aime beaucoup ce genre de roman, mais ce que nous offrent l’auteure, sa vision des choses, son originalité quant au monde fantastique dont nous avons l’habitude de lire est tout simplement... fantastique :).

Depuis le premier tome, je ne rêve que d’une seule chose, c’est que le prochain tome sorte enfin et que madame le lise enfin pour que je puisse, à mon tour, le lire. Eh oui, je suis avec une Germaine qui veut absolument lire les livres en premier, mais pour celui-là, étant donné qu’elle n’était jamais dans le « mood » pour le lire, j’ai eu l’immense chance de le commencer avant elle et j’espère que pour le troisième tome, j’aurai autant de chance que le précédent.

Dans ce tome, j’ai beaucoup aimé voir cette fameuse Atlantide avec ses merveilles et son aura de mystère. Je suis un grand romantique et j’adore les histoires d’amour et celle entre Lou et Black, malgré le fait que Lou doivent vivre avec un immense secret, m’a beaucoup touchée. 

Pour finir, je suis d’avis, comme madame, ils pourraient avoir encore des centaines de pages que je ne me lasserais pas de le lire. Je ne comprends pas pourquoi cette saga n’est pas encore publiée, car elle mérite largement sa place dans le monde du livre et particulièrement dans notre bibliothèque. J’encourage tous ceux qui aiment ce style à le lire, car ça fait du bien de lire une histoire de sorcière complètement différente et originale.

Ma note: 10/10
Sa note: 9,7/10


Je remercie, énormément, Evelyne pour l'envoi et pour la découverte de son monde. 

voici les liens amazon, pour vous procurer le tome 1... et pourquoi pas le tome 2?

Amazon canadien
Amazon français

lundi 7 août 2017

Je te hais... passionnément

Informations

- Auteur: Sara Wolf
- Édition: Pocket jeunesse
- Genre: Young adult
- Pages: 346



Résumé:

RÈGLE NUMÉRO 1 :
Ne jamais parler d'amour


RÈGLE NUMÉRO 2 :
Ne jamais penser à l'amour


RÈGLE NUMÉRO 3 :
Éviter tout sentiment

Isis Blake, 17 ans, a un objectif : ne JAMAIS retomber amoureuse. Alors qu'elle tente de s'intégrer dans son nouveau lycée, elle tient à ce que personne n'apprenne qu'avant elle était obèse... et qu'elle avait un coeur.
Mais, au lieu de se faire discrète, Isis colle son poing dans la figure de Jack Hunter, celui qu'on surnomme le prince de Glace. Dès lors les couloirs du lycée deviennent un champ de bataille. Leur guerre sera sans merci...


Mon avis:

Dès la sortie française, j’ai tout de suite voulu lire ce livre. Sans même lire le résumé, haha. Il ne m’en fallait pas plus... Pkj, histoire d’adolescents en mal de vivre, une guerre entre deux personnes et surtout une école secondaire (lycée). Je ne sais pas pourquoi, mais toutes les histoires liées à l’adolescence m’attirent.


Cette fois-ci, vous n’aurez pas de : nous retrouvons... Le résumé dit très bien toute l’histoire. Certes, elle ne dévoile pas les secrets les plus sombres ni le déroulement de l’histoire, mais je crois qu’elle en dit assez pour piquer votre curiosité.

À la base, je m’attendais à une histoire comme D.i.m.i.l.y, mais ce n’est pas du tout le cas. C’est bien plus poussé qu’une relation amoureuse ou une petite guerre enfantine. C’est l’histoire de deux personnes complètement différentes qui se retrouvent à ne pas être si différente que cela, finalement. Deux adolescents au passé trouble qui essaient de toutes les manières à s’en sortir sans être blessés à nouveau.

Isis est complètement hilarante. J’ai cru me reconnaître dans certains passages lorsqu’elle disait une réplique très bien placée. Parce que, croyez-moi, ceci est un mécanisme de défense incroyable. Il vous permet de vous protéger de vos sentiments et de laisser votre adversaire sans voix. Par moment, les répliques permettent de faire rire les gens ou de vous sortir d’une situation embarrassante. Parfois, les mots font plus mal que les poings et encore plus lorsque ces mots sont bien choisis. Mais je crois que je m’éloigne un peu du sujet, haha. 
Isis n’est pas seulement drôle et extravertie, elle est aussi très sensible. Elle pense avoir mis son ancienne elle derrière, mais ce n’est pas pour autant qu’elle ne cohabite pas encore avec cette dernière. Elle n’a plus de confiance en elle et elle passe son temps à se créer une image pour que personne ne le découvre.

Quant à Jack, nous le voyons un peu moins qu’Isis, mais il reste, quand même, intéressant. Derrière son image de glace, il est une tout autre personne. Il cache une multitude de secrets. Quelques fois banal, mais d’autres fois très sombres. Il fait sa vie selon les conséquences de ses secrets et cela l’empêche peut-être d’être celui qu’il est vraiment. 

La guerre qu’ils engagent est vraiment croustillante. Ils ne manquent pas une occasion pour se lancer des piques. Par moment, j’ai trouvé cela énormément drôle et j’ai aimé qu’ils se détestent, en quelque sorte. L’amour et la haine font toujours le sujet principal d’une école, donc leur situation démontre très bien la chose. 

Malgré tout, ce livre est beaucoup plus poussé que je n’y croyais. La plume de l’auteure n’a rien d’exceptionnel, mais elle arrive à décrire les situations avec justesse et sans chichi. Et si je dois vous dire une seule chose sur cette fin, c’est... SÉRIEUSEMENT? Elle nous laisse vraiment dans cette situation? Dois-je retenir mon souffle jusqu’au tome 2?


Ma note: 8,75/10

Je tiens à remercier Interforum Editis Canada pour l'envoi de ce superbe roman !



Galénor: Le livre des portes

Informations:

- Auteur: Audrey Verreault
- Édition: Auto- édition
- Genre: Fantaisie
- Pages: 348


Résumé:

Un amour impossible dans un monde déchiré...Dans un monde où cohabitent humains, elfes et inferniths - des êtres hybrides mi-humains, mi-démons comme des muses, des vampires, des chimères... la guerre fait rage. Mené par un mage noir nommé Kendrick, un groupe d'inferniths terrorise Galénor depuis des décennies - meurtres, maisons incendiées et disparitions s'enchaînent... JudyAnn, une jeune paysanne, voit sa vie changée à jamais lorsque le célèbre Edgar Grimm Mérindol lui apprend qu'elle est une géminie, sorte de magicienne qu'elle croyait pourtant disparue... Elle partira pour la grande cité de Godwynn où elle apprendra à maîtriser ses pouvoirs avec Vincent, un professeur et un vampire pas comme les autres...

Mon avis:


Je n’avais jamais entendu parler de ce roman jusqu’au moment où l’auteur m’a écrit un courriel. Je suis, tout de suite, allé voir le résumé et j’ai été extrêmement intrigué. De plus, cette couverture est tout simplement magnifique.

Nous retrouvons JudyAnn, âgée de 19 ans, qui souhaite avoir une nouvelle ou quelque chose qui s’y rapproche. Comme prévu, à 19 ans, chacun doit passer un test. Par contre, son test sera différent des autres. Elle apprend qu’elle est l’une des dernières sorcières Gémini et cela ne doit pas être révélé. Elle doit commencer son apprentissage assez rapidement puisque la magie semble commencer à disparaître.
Tout au long du roman, nous suivons l’évolution de son apprentissage, dont la maitrise de ses dons.

J’ai beaucoup apprécié le côté réaliste de ce roman. Je n’avais pas nécessairement l’impression que tout était inventé de toute pièce. De plus, ce que j’ai le plus aimé, c’est de suivre JudyAnn. Du moment où elle apprend qu’elle est une sorcière jusqu’à la dernière ligne du roman. J’avais l’impression de tout découvrir en même temps qu’elle comme si j’étais, en quelque sorte, plongée dans l’histoire avec elle.

Je n’avais jamais lu de roman avec des mages noirs. En fait, je ne savais pas trop ce que c’était réellement. Quelle surprise pour moi de découvrir ce monde, même si ces mages noirs ne sont pas de tout repos doublé de méchanceté. La jeune fille fera tout ce qui est en son pouvoir pour sauver tout le monde contre ces derniers. 

Je n’ai pas eu de coup de cœur phénoménal pour les personnages secondaires, même si je les ai bien aimés et je suis encore mitigé quant à la relation d’amour qui se trouve dans ce livre. En temps normal, je suis certaine que j’aurais apprécié l’histoire d’amour, mais ça ressemblait beaucoup à un roman que je lis actuellement. Donc, finalement, je l’ai bien aimé même si je suis mitigé.

J’ai adoré l’univers qu’a créé l’auteure. Il est magnifique et vaux le détour. C’est le genre de livre que j’aime de plus en plus puisqu’il y a toujours des rebondissements et des moments qui nous coupent le souffle. On se demande, tout le temps, ce qui va arriver.

C’est un livre parfait pour tout ceux qui aiment que la magie croise le monde des humains. De toute façon, il n’y a jamais assez de magie dans ce monde, n’est-ce pas?

Ma note: 7,5/10


Je tiens à remercier l'auteure pour l'envoi de ce roman! 

Voici la page facebook de lu livre.

vendredi 4 août 2017

Le règne du scorpion 2: La paralysie du Cygne


Informations:

- Auteur: Erin Bow
- Édition: Les malins
- Genre: Dystopie
- Pages: 425


Résumé:


Greta Stuart n’est plus otage. Elle n’est plus princesse héritière de la Confédération panpolaire. Elle n’est même plus humaine. Afin de sauver sa vie et celle de ses amis, elle a accepté de devenir une intelligence artificielle, la première depuis près d’un siècle. Mais ce choix a un prix... Le corps de la jeune fille ne supportera pas longtemps cette transformation. Bientôt, elle devra l’abandonner pour prendre possession de celui d’un Cygne, ces êtres moitié soldats, moitié messagers qui vénèrent Talis, l’intelligence artificielle qui règne sur la planète.

Mais tandis qu’elle chevauche à travers des étendues glaciales et désertiques, aux côtés de Talis et de deux de ses serviteurs, Greta est rattrapée par son passé. Une révolte gronde : le peuple panpolaire semble bien décidé à arracher sa princesse des mains du maître du monde... quitte à la tuer. Et parmi les rebelles, Eliàn, le garçon qu’elle a sauvé, celui qui lui a ouvert les yeux et qui rêve de changer le monde. Greta saura-t-elle maîtriser sa nouvelle nature et empêcher un cataclysme de se produire?

Alerte spoiled du tome 1!!

Mon avis :


J’ai pris un moment à me décider pour cette lecture. Je n’avais pas détesté la lecture du premier tome, mais ce n’était pas un coup de cœur. Lorsque vous lirez cette chronique, elle sera faite depuis 3 semaines. J’ai pris du retard avec les vacances et j’en suis désolée. J’ai su que ce livre était le dernier tome et qu’il n’y aurait pas de suite. C’est ma raison principale pour laquelle j’ai décidé de le lire.

Nous retrouvons Greta qui s’engage, maintenant, à devenir une IA. Dès le début du roman, elle se dirige dans une traversée désertique pour atteindre son but, celui d’être sauvée. Durant le voyage, Greta ne cesse de revivre certains moments dans sa tête, ce qui est loin d’être une bonne chose. Cela pourrait même lui être fatal. Elle sera accompagnée par le grand dieu Talis ou, du moins, sa copie. Le chemin n’est pas de tout repos puisque la future IA devra affronter plusieurs imprévus.

J’avais bien hâte de retrouver les personnages du tome 1, mais à ma grande déception, nous ne retrouvons presque pas de personnages du premier tome. S’il y avait bien une chose que j’adorais, c’était la relation amoureuse entre Xie et Greta. Pourtant, j’ai l’impression qu’elle a été oubliée durant ce tome-ci et abandonnée à elle-même.

Greta était beaucoup moins forte de caractère dans ce tome-ci et j’en suis un peu déçu. Cependant, je trouve qu’elle fait preuve d’un très grand courage face à cette épreuve. 
Pour ce qui est de Talis, j’ai passé tout mon temps à le détester. Je crois que l’auteur a très bien fait son travail avec ce personnage. Finalement, je crois que j’ai eu plus d’intérêt envers Talis que Greta. Son personnage est beaucoup plus complexe et intéressant dans ce tome. 

Pour ce qui est du roman en général, j’ai trouvé que l’action se passait seulement à la fin et qu’il y avait beaucoup trop de longueurs. Par contre, j’ai adoré le complot qui se passe durant toute l’histoire. J’étais intrigué face à la situation et je n’ai pas été déçu. La plume de l’auteur est, encore une fois, très belle et elle sait nous entraîner malgré les longueurs. La fin finit d’une drôle de façon et elle nous laisse sur plusieurs questions, mais je pense, quand même, que c’est une bonne fin pour cette histoire.

Je suggère, toutefois, ce livre à tous ceux qui ont lu le premier tome. J’espère que vous apprécierez ce tome 2, surtout pour le côté imaginatif de l’auteur!

Ma note : 6/10

Je tiens à remercier Les éditions les Malins pour l’envoi de ce livre :) 


Izana - La voleuse de visage

Informations

- Auteur: Daruma Matsuura
- Édition: Lumen
- Genre: Young adult
- Pages: 312



Résumé:

Et si vous pouviez prendre l'apparence de n'importe qui...

Dans le monde d'Izana, il y a le dedans et le dehors. Le dehors, c'est tout ce qui s'étend au-delà des murs de la maison : le soleil, les arbres, les autres... tout ce qu'elle n'a jamais vu autrement que dans ses livres ou à travers les carreaux. Car depuis sa naissance, elle vit recluse, bien à l'abri entre quatre murs. Un jour, poussée par la curiosité, la jeune fille décide de braver l'interdit et de s'aventurer à l'extérieur. Bien mal lui en prend - elle comprend que son visage est si effroyable qu'il ne peut être montré au grand jour.

Car si d'ordinaire, la laideur n'est pas un crime, il règne dans le village une terrible superstition. Autrefois se seraient affrontées une sorcière d'une grande laideur et une prêtresse d'une grande beauté : la première, victorieuse, aurait volé son apparence à la seconde. Depuis lors, toute petite fille laide née une certaine année est tuée sur-le-champ, sous peine de porter malheur aux habitants. Cette légende est même le thème d'une pièce de théâtre qui se joue chaque été. Izana y découvre pour la première fois, dans le rôle de la prêtresse, sa propre cousine. Née la même année qu'elle, Namino a été épargnée grâce à sa beauté extraordinaire...



Mon avis:

J’ai, tout d’abord, été intrigué par la couverture du roman. De plus, ce livre est publié aux éditions Lumen. Et pour finir, le résumé attirait mon attention. Donc, voici trois bonnes raisons pour lesquelles j’ai voulu lire ce roman à sa sortie. Cependant, je dois avouer que j’avais envie de le lire bien avant de connaître l’histoire, haha.

Izana est née à la mauvaise année, au mauvais endroit, d’une mère qui vit dans la rue. Dès sa naissance, elle est d’une laideur repoussante et les gens du village veulent la tuer pour éviter la malédiction qui plane sur eux. La jeune fille sera chanceuse puisqu’elle sera sauvée par une dame, Chigusa, une infirmière du coin. Cependant, Izana ne pensera pas nécessairement que tout cela est de la chance puisqu’elle devra vivre éloignée des autres. Elle ne doit pas montrer son visage ni sortir de chez elle. Elle décide, malgré tout, de s’enfuir de chez elle pour découvrir le monde extérieur. Elle qui rêvait de jolies princesses pourra rapidement voir que la réalité n’est pas tout à fait comme elle l’imaginait. Le regard que les autres auront pour elle sera cruel. Elle réalisera, pour la première fois, l’étendue de sa laideur. Malgré les apparences, elle devra affronter son vrai visage, par chance, elle ne sera pas seule pour affronter toutes les émotions qui l’attendent.

J’ai rarement lu des mangas ou des récits de ce genre. À la base, je ne suis pas une grande fanatique de tout ce qui est japonais. Pourtant, j’aurais l’occasion de m’y mettre, vu que mon mari possède, environ, 400 mangas, haha. Pour en revenir aux faits, je n’ai jamais été attiré par toutes les histoires japonaises. Par contre, j’adore leurs films d’horreur. Par ce fait, j’aime beaucoup tout ce qui touche aux contes et légendes. Donc, une légende qui touche au monde de l’horreur, j’aime bien cela. Tout ce qui est sorcière et malédiction est attirant, pour moi.

La lecture de ce livre est assez simple, mais je n’ai pas accroché avec la plume de l’auteur. Cependant, j’ai réussi à continuer ma lecture puisque je voulais comprendre le sens du titre et parce que l’histoire était vraiment originale. 

Izana est une jeune fille attachante. Elle n’est pas du tout méchante et souhaite seulement être comme les autres. Elle a grandi cachée de tous, nous ne pouvons faire autre chose que de compatir pour elle. J’ai ressenti plusieurs de ses émotions, tout au long du livre. C’est impossible de ne pas se sentir concerné par sa situation. 
Je trouve ça épouvantable qu’elle soit aussi rejetée dans ce monde-ci. Pourtant, si cette malédiction n’existait pas, elle serait une petite fille comme les autres et elle ne serait pas obligée de vivre, autant, dans la solitude. 

Je dois avouer qu'il y a une chose que je n'ai pas aimé. Je m'attendais à une jeune fille qui vole carrément le visage des autres. Je m'attendais à du suspense et à quelque chose de gros. Pourtant... ce n'étais pas du tout cela. Le titre est à double sens et il manque beaucoup d'action. Le roman reste, quand même, une bonne lecture si nous connaissons un peu le chemin que prendra le récit. ¸

Ma note: 7/10

Je tiens à remercier Interforum Editis Canada pour l'envoi de ce roman :)